Posts with the tag Conteneur:

Stack Tick Sur K3s

Suite aux vidéos de Xavki sur l’installation d’une stack Node-exporter/Prometheus/Grafana que j’ai trouvé très interessantes, j’ai voulu mettre à jour mon monitoring en m’y inspirant. Cependant je préfères la stack TICK (Télégraf, Influxdb, Chronograf et Kapacitor), la stack de influxdata, principalement pour l’intégration complète et puissante des notifications directement dans chronograf. Le fait aussi de n’avoir qu’un seul agent (Télégraf), au lieu de plusieurs exporter (docker-exporter, node-exporter etc …). Dernier point, je n’ai pas trouvé beaucoup d’information sur le sujet, donc cela m’a permis de beaucoup monté en compétence, notamment sur la gestion des rôles avec la création d’un rbac pour ça.

La jungle des conteneurs

Quand on parle de conteneurs, bien souvent 3 technologies nous viennent à l’esprit : docker, kubernetes et lxc. Cependant nous avons beaucoup plus de technologies que ça. Nous ne parlerons pas ici de ce que j’appelle les conteneurs systèmes (Conteneurs comme LXC qui viennent avec tout l’OS), mais des conteneurs applicatifs (comme docker par exemple). Nous essaierons de comprendre le fonctionnement des conteneurs, en regardant les spécifications de ceux-ci, et en regardant les alternatives qui existe. Docker C’est indéniable, les conteneurs applicatifs sont ce qu’ils sont grâce à docker. Historique simplifié Docker était à la base une sorte d’interface de gestion à LXC, toujours pour faire du conteneurs applicatifs, mais avec comme backend LXC, il était donc très dépendant du développement de LXC.

L'ange Podman

Depuis peu, j’ai choisi de passer de docker à podman, j’ai donc décidé d’écrire un petit article dessus. Podman est au même titre que docker un outil pour créer et gérer des conteneurs, avec des images au format OCI. Différences podman / docker Avant de parler des différences, nous allons parler des points communs, podman et docker utilisent exactement la même CLI, c’est à dire que créer un alias docker pointant vers podman fonctionnera parfaitement : docker run -ti alpine devient podman run -ti alpine docker pull alpine devient podman pull alpine etc … Pas de clustering Par contre avec podman, pas de clustering, podman swarm n’existe pas.